Handicap-magazine.org » Hiht tech » Reprogrammation : quels sont les risques ?

Reprogrammation : quels sont les risques ?

La reprogrammation est une opération qui consiste à booster la puissance du moteur de son véhicule. Plus précisément, cette évolution est portée au niveau du logiciel du boîtier électronique sans pour autant modifier une quelconque pièce mécanique.

Cette opération intéresse tout particulièrement les personnes possédant des voitures déjà assez performantes ou carrément sportives. Sur une voiture disposant déjà de 300 chevaux, un ajout de 100 chevaux supplémentaires peut très vite se remarquer au niveau de la performance du véhicule. En revanche, sur des voitures simples n’ayant qu’une centaine de chevaux, cette opération de reprogrammation paraît futile et surtout risquée.

La programmation n’a pas, à ce propos, que des avantages. Elle peut entraîner des risques non négligeables.

Quels sont les avantages d’une reprogrammation ?

La reprogrammation d’un moteur a quelques avantages qu’on peut résumer comme suit :

  • Gagner en puissance : c’est sans doute l’avantage le plus saillant et recherché. La puissance du véhicule, après le boostage, peut s’élever de 10 à 30% et ce, sans qu’il y ait besoin de changer de moteur.
  • La conduite devient plus vive et plus souple.
  • Après la reprogrammation, le véhicule a tendance à moins générer d’émissions polluantes et surtout à consommer nettement moins de carburant. Si l’opération est effectuée par des spécialistes compétents, l’économie en carburant pourrait être jusqu’à 40 %.

Quels sont les inconvénients de la reprogrammation ?

Cette méthode comporte aussi quelques risques, lesquels sont ainsi résumés comme suit :

  • Risques d’endommagement du moteur : lorsqu’on veut procéder à une reprogrammation de son moteur, mieux vaut s’adresser à des spécialistes professionnels et compétents. Dans le cas contraire, le risque de détérioration du moteur est grand si par exemple la consommation du carburant n’est pas régulée et contrôlée dans les normes.
  • Dépendance au reprogrammateur : au moindre petit pépin mécanique, il faudra se rendre chez la personne qui a exécuté la programmation.
  • Retour à la case départ : il faut signaler que lors des entretiens ou des contrôles se faisant sur la valise de diagnostic auto, le système du véhicule a tendance à se réinitialiser automatiquement. La reprogrammation pourrait donc tout bonnement s’annuler.
  • Risques liés à l’homologation : lors des contrôles techniques, il faut que le véhicule soit aux normes et doit respecter certaines réglementations propres d’ailleurs à chaque pays. C’est pourquoi il est recommandé aux propriétaires de ces voitures reprogrammées de suffisamment s’informer avant de se lancer des des modifications quelconques.

Il est, en définitive, vivement conseillé aux férus des voitures performantes de bien choisir leur expert en reprogrammation. Il existe d’ailleurs en ligne des forums et des sites prévus à cet effet. Ainsi, le risque d’endommagement du moteur sera écarté.

D'autres dans le magazine :